Association départementale
de la Sarthe


L'enfant S��par��. Les Voies De L'attachement


photo du livre

A d��cliner les " fant��mes " enfantins de la s��paration - le divorce, le pensionnat, la mort, la prison, le placement, l'abandon encore -, on s'aper��oit vite que le mal est profond. Ballott�� quelquefois de services juridiques en institutions sociales, trop jeune, l'enfant n'a pas la possibilit�� de dire sa d��tresse, ou seulement ses v��ux. Alors, comment " panser " l'oubli, la disparition ? Quelle part donner au c��ur ? et �� l'esprit ? Face �� des situations complexes et parfois inextricables, le droit tente de r��pondre aux difficult��s d'ordre priv��. La machine publique s'est vue �� son tour sollicit��e face �� la maltraitance, �� la violence, au refus d'un droit de visite : le rem��de initial fut la s��paration temporaire, voire radicale, du parent " fautif ". Mais l'action sociale repart aujourd'hui dans la bataille avec des id��es bien plus nuanc��es : les enfants ont besoin de leur histoire, et la pr��sence du p��re comme celle de la m��re sont plus n��cessaires que jamais dans la construction de leur identit��. M��me douloureux, le lien est d��sormais pr��f��rable au manque.